Je te plumerai la tête de Claire Mazard

Je vous retrouve pour une nouvelle lecture pour la pré-sélection du prix Farniente.

Informations concernant le livre

Titre: Je te plumerai la tête

Auteur: Claire Mazard

Editeur: Syros

Nombre de pages: 512

Format lu: papier (merci à ma bibliothèque Bibloux)

Résumé

Depuis l’enfance, Lilou voue une admiration sans bornes à son père. Elle ne lui trouve aucun défaut. Depuis que la mère de Lilou est hospitalisée, le duo père/fille est plus soudé que jamais. À la demande de son père, Lilou rentre aussitôt après le lycée chaque soir. C’est lui aussi qui lui a conseillé, pour son bien, de cesser de se rendre à l’hôpital : à quoi bon consacrer trop de temps à cette mère fragile ?
Avec tact, les amis de Lilou, qui s’inquiètent pour elle, vont l’aider à appréhender qui est réellement ce père envoûtant, sûr de lui et omniprésent.

Comment se sortir des griffes du pervers narcissique qui se trouve être votre propre père ? Un thriller psychologique bluffant et nécessaire

Mon avis

Lilou, depuis sa tendre enfance voue une adoration sans borne à son papa qu’elle surnomme « Papa lou ». Tous ses copains de classe sont jaloux et aimeraient bien avoir un père si génial qui ne leur reproche jamais rien, vient les accompagner et rechercher de l’école, accepte que les enfants viennent chez lui, faire à manger. Et la mère dans l’histoire ? Elle est effacée, lasse de tout, elle est écartée du duo fille-père et est sans cesse ridiculisée. Elle a survécu à un premier cancer mais à présent, elle se trouve constamment à l’hôpital pour un second cancer mais beaucoup plus fatiguant. Père et fille ne se dépêchent pas de la voir et finalement c’est le papa qui se dévoue pour y aller tous les jours. Lilou est passionnée par l’écriture mais son père met du temps à accepter cette idée. Durant toute l’histoire, il souhaitera qu’elle devienne la conceptrice de projet pour son entreprise. Son papa si génial est admiré de tous, par ses voisins, par sa fille et par les amis de celle-ci. Pourtant, Lilou commence à sentir une certaine pression chez-elle, elle n’est plus aussi à l’aise qu’avant avec son papa. Elle commence à aller voir par elle-même sa maman sur les conseils de ses amis proches, surnommés les cinq mousquetaires : Gaëlle, Gaby, Lucas et Emma. Elle commence à se rendre compte que les choses que lui dit son père, sont des mensonges. Lorsque sa mère décède, elle découvre encore plus de secrets dévoilés : son gsm est sur écoute depuis le depuis, son ordinateur est contrôlé sans cesse, son père n’a jamais rencontré un de ses professeurs et tant d’autres choses qui vont faire qu’elle va devenir de plus en plus méfiante. Comment échapper à un pervers narcissique quand on est une jeune fille de 16 ans ?

Magnifique livre qui parle d’un sujet complexe et pourtant important. Tant de femmes se laissent prendre dans les filets de tels hommes.

Ma note: 6,5/10

  • Choisir des livres dont les thèmes prêtent à des débats, servent à ouvrir le dialogue, à aller à la découverte des autres et des différences. OUI
  • Retenir des livres dont la référence culturelle est accessible à tous. OUI
  • Équilibrer les thèmes proposés, les intérêts des filles et des garçons. OUI
  • Promouvoir les auteurs francophones (au moins 2 sur les 5 choisis au final) et les éditeurs belges, de nouvelles maisons d’édition, des livres récents, pas encore primés. OUI
  • Tenir compte de la qualité littéraire de l’œuvre. OUI
  • Être attentif·ve au prix du livre, varier le nombre de pages (penser aux ados qui lisent peu). OUI
  • Montrer par un choix réfléchi que la lecture peut être un plaisir enrichissant. OUI

Je vous retrouve très vite pour une nouvelle chronique.

Leave a Reply