Rose rage d’Illana Cantin

Je vous retrouve pour un nouveau livre que j’ai lu pour la pré-sélection du prix Farniente.

Informations concernant le livre

Titre: Rose rage

Auteur: Illana Cantin

Editeur: Hachette romans

Nombre de pages: 288

Format lu: papier (merci à ma bibliothèque bibloux)

Résumé

Ameline Brillant. Un nom, une personne, qui pourtant incarne tout ce que les filles du lycée Olympe de Gouges doivent vivre chaque jour. Des remarques sexistes allant jusqu’au harcèlement sexuel, sans jamais qu’un enseignant lève le petit doigt pour le sanctionner. Ameline Brillant, c’est une fille qui a défié le silence. Qui a riposté à des mains sur les fesses et à des commentaires plus dégoûtants les uns que les autres. Mais Ameline Brillant à été renvoyée. Et ses agresseurs ? L’école a pansé leurs petites plaies.
Pour Rachèle, à la tête du journal du lycée, il est impossible de laisser faire une chose pareille. Elle appelle toutes les filles, toutes les femmes de l’établissement à faire grève, jusqu’à ce qu’un réel changement s’opère. Le système du lycée doit changer, du tout au tout. Pour qu’Ameline ne soit pas la seule mais la première à parler !

Mon avis

Rachelle est à la tête du journal de son lycée, Olymphe de Gouges, élève irréprochable, qui a toutes ses chances d’intégrer une très bonne école. Accompagnée bien entendu de son meilleur ami Martin, ils sont bien rendus compte que l’école les censure dès qu’ils abordent un sujet plus complexe. Un jour, elle apprend qu’une étudiante, Ameline Brillant de première a été renvoyée parce qu’elle avait frappé un garçon.  Pourtant en creusant et en rencontrant la victime, elle est choquée de découvrir que le problème est beaucoup plus profond qu’il n’y parait. Ameline s’est défendue car le garçon lui pelotait les fesses et elle s’est jetée sur lui, bien après que des insultes régulières l’attaque directement sur ses réseaux sociaux et à l’école-même. Les professeurs et le directeur n’ont pas réagi de la bonne manière, ils ont renvoyé la fille et non le garçon en faute.

Rachelle décide d’agir. Elle propose de faire un numéro spécial qu’elle va distribuer  à tous les élèves, enseignants et membres du personnel. Un groupe de filles débarque dans sa vie et dans son projet. Manon, Clara, Inès, Astrid et Kayla. Débute alors plusieurs actions pour faire entendre leurs voix. Clairement, au début on ne les prend pas au sérieux. Elles décident alors de barricader l’école et de s’installer dedans telle un siège d’une ville. Petit à petit elle arrive un peu à se faire entendre grâce à des chaînes locales et d’autres associations de femmes qui viennent les aider en les réapprovisionnant en nourriture. C’est clairement difficile de se faire entendre quand on est encore étudiante et femme. Elles mobilisent également grâce à des posts sur les réseaux sociaux (Twitter). Entre-temps, elles apprennent également à se connaître. L’une est africaine, l’autre cache qu’elle aimerait pouvoir mettre à son aise son voile. Mais parfois, on veut soutenir la cause mais on ne s’en sent pas assez légitime, c’est le point de vue qu’on a de Rachelle. L’histoire se lit vraiment facilement, on ne s’ennuie pas entre les différents projets des protagonistes et surtout, on espère avec elle que le garçon soit puni à sa juste valeur.

Ma note: 8,5/10

En tenant compte des critères du prix, voici ce que j’en pense:

  • Choisir des livres dont les thèmes prêtent à des débats, servent à ouvrir le dialogue, à aller à la découverte des autres et des différences. OUI
  • Retenir des livres dont la référence culturelle est accessible à tous. OUI
  • Équilibrer les thèmes proposés, les intérêts des filles et des garçons. OUI
  • Promouvoir les auteurs francophones (au moins 2 sur les 5 choisis au final) et les éditeurs belges, de nouvelles maisons d’édition, des livres récents, pas encore primés. OUI
  • Tenir compte de la qualité littéraire de l’œuvre. OUI
  • Être attentif·ve au prix du livre, varier le nombre de pages (penser aux ados qui lisent peu). OUI (malgré le nombre de pages, l’histoire se lit vraiment rapidement.
  • Montrer par un choix réfléchi que la lecture peut être un plaisir enrichissant. OUI

Je vous retrouve très vite pour une nouvelle chronique littéraire.

Leave a Reply